Peak Performance

Venez découvrir la marque Peak Performance chez Trend Mania. Dans un espace consacré de 35m2, un large choix dans les différentes gammes. Il y a deux principales collections par année, une printemps/été (disponible courant mars), l’autre automne/hiver (disponible courant septembre). Il est possible de passer par notre magasin pour des commandes spéciales.

http://www.peakperformance.com/

Origine : Suède

Peak Performance
"J’ai des pantalons Peak Heli 3L (Membrane Gore-Tex Pro). Je trouve qu’ils sont incroyables! Je les ai utilisés pendant 20 jours et ils ne montrent aucun signe d’usure."
Arno

L'esprit de l'Alaska

2016 Lookbook

Historique

Åre, un village de montagne dans la province suédoise du Jämtland, 1986.

Trois skieurs talentueux se réunirent un jour pour discuter de plusieurs idées, basées sur leurs propres expériences. Premièrement, pourquoi personne ne faisait des vêtements qu’ils avaient envie de porter ? Des vêtements combinant une fonctionnalité excellente avec un design simple et attirant; pas voyant, mais pas ennuyeux non plus. Deuxièmement, y avait-il un moyen pour eux de rester plus longtemps et plus souvent dans la station de ski qu’ils aimaient tous, le petit village d’Are au cœur des montagnes suedoises ?

Ces trois skieurs formaient un groupe de personnes exceptionnelles pour trouver les réponses à ces questions. Stefan Engström était un skieur de renommée mondiale avec plusieurs victoires en Coupe du monde à son actif. Peter Blom était rédacteur-en-chef du plus grand magazine de ski en Suède. Christer Mårtensson était directeur artistique et designer. Ils furent bientôt rejoints par une quatrième personne, l’ancien skieur alpin et vendeur de skis Jonas Ottosson.

La réponse à ces deux questions ? Peak Performance. Les ambitions de l’équipe se limitaient à l’origine à fabriquer des vêtements pour eux et leurs amis, en quantités suffisantes pour en vivre. Mais tout le monde en demandait de plus en plus. À la fin des années 1980, les gens étaient fatigués de l’extravagance et de la superficialité. Tout le monde regrettait l’authenticité qui accompagne la vraie qualité. Une chemise en flanelle à carreaux fut soudain la réponse, plutôt que du fluo et des paillettes. Le Grunge remplaça les synthétiseurs dans l’industrie musicale et Peak Performance a remplacé plusieurs marques voyantes sur les pistes de ski.

Les habitants d’Åre sont bien sûr fiers de la marque qui a atteint une réputation mondiale. Mais les locaux sont toujours aussi méfiants envers tous ceux qui se vantent ou essaient de se faire remarquer. Vous prouvez votre valeur sur les pistes, dans les rapides, sur votre vélo, au travail, ou peut-être par votre capacité à raconter une bonne histoire devant la cheminée à la tombée de la nuit. Et si vous pouvez le faire avec style, vous obtenez un hochement de tête approbateur supplémentaire.

 

1986-1990

Remontez le temps jusqu’en 1986. Platoon et La couleur de l’argent sortaient dans les salles de cinéma. We are the world gagnait tous les prix Grammy et Jan Hammer écrivait la chanson de la série Deux flics à Miami. Diego Maradona mena l’Argentine à la Coupe du monde, Boris Becker battit Ivan Lendl dans la finale de Wimbledon et Ingemar Stenmark obtint sa 82ème victoire en Coupe du monde. Nintendo lança sa marque de Play Station.

Au même moment, une petite station de sports d’hiver suédoise connut un boom qui ressembla à une supernova. 1986 est l’année où tout s’est passé à Åre. Tout le monde était là, vraiment tout le monde. Certains ne savaient sans doute pas pourquoi, mais ils étaient là tout de même. Ils passèrent de la montagne au bar et à la discothèque. D’autres commencèrent un tout autre voyage. C’est au cours de l’hiver 1986 que Peak Performance fut formé par une bande de passionnés du ski indomptables qui venaient de rentrer de Sun Valley, dans l’Idaho.

Tous ceux qui sont venus à Åre savent qu’il existe d’autres défis à part la conquête des pistes. Åre est un lieu incroyable mais la météo y est vraiment imprévisible. Il faut de la patience, de l’entêtement et une vraie passion pour le ski pour supporter le froid, l’obscurité et, parfois, le manque de neige.

Depuis le tout début, notre activité a été déterminée par ce que nous estimons important. Trouver le design et la solution technique adaptés était primordial. Cette stratégie a fonctionné et elle continue de fonctionner aujourd’hui, en dépassant toutes les attentes. Les commandes générées par notre premier catalogue de vente par correspondance submergèrent le petit bureau de poste de la ville. À tel point qu’ils durent embaucher plus de personnel pour pouvoir les gérer. Au cours des premières années, la plupart des choses mirent plus de temps à être accomplies qu’elles n’auraient dû. Après tout, Peak Performance était une entreprise fondée par des skieurs, des gens qui souhaitaient plus que tout skier une fois l’hiver arrivé. L’homme et la nature en parfaite harmonie. Certains jours personne ne répondait au téléphone et le courrier n’était pas ouvert : notre personnel était en train de réfléchir à des idées de design sur la remontée mécanique menant au sommet le plus élevé d’Åre.

Tous ceux qui réussissaient à trouver notre petit bureau à Åre se retrouvaient face à un écriteau sur la porte qui indiquait : Partis skier. Les soirées dans nos modestes bureaux étaient consacrées à la création de nouveaux vêtements, à réaliser de nouveaux dessins pour les catalogues et à préparer les commandes. C’était une époque formidable. Et elle allait devenir meilleure encore.

 

1991-1995

Åre, dans la province suédoise du Jämtland. Code postal 830 13. Il n’y a qu’un seul Åre. Mais il y a beaucoup d’endroits qui lui ressemblent. Cortina, Chamonix, Vail, Aspen, Verbier, Zermatt et St Moritz.

Toutes les stations de ski classiques possèdent la même combinaison d’exclusivité et de tradition qu’Åre. Elles ont toutes quelque chose en commun. La même passion fervente et le sens des valeurs partagé par les meilleures stations de ski du monde. On pourrait dire que c’était notre but depuis le tout début. Accrocher notre enseigne sur un magasin de skis dans l’une de ces stations européennes ou américaines historiques aussi vite que possible. Mais ce ne fut pas si facile. Ces stations n’étaient pas parmi les plus progressistes. Grandes et uniques certainement. Mais elles étaient et restent aussi attachées à leur longue histoire. Les magasins de ski sont souvent transmis de génération en génération. Faire soudain de la place pour une bande de Scandinaves avec de nouvelles vestes ne faisait pas exactement partie de leurs plans.

On peut dire que Peak restait seul sur une piste sombre pleine d’obstacles. Le défi idéal. Du genre de ceux que nous aimons relever. Après que certaines des stars locales aient été skier avec notre directeur financier, la situation commença à s’améliorer. Ils n’avaient pas réalisé que notre spécialiste des chiffres était un ancien champion suédois de freestyle. Et que notre directeur des ventes avait participé à l’épreuve de ski sur bosses aux jeux olympiques. Et que l’un de nos fondateurs avait accumulé plusieurs distinctions en Coupe du monde. Ils eurent donc une grosse surprise. Lorsque les stars locales accompagnèrent ces représentants en vêtements sur la montagne pour leur apprendre une ou deux choses, elles découvrirent soudain toutes qu’elles avaient affaire à de grands skieurs.

Du code postal 83013 vers un nouveau départ. Nombre : 1. De vrais vêtements pour de vrais skieurs.

 

1996-2000

Dix ans après sa création, Peak Performance est devenu une grande entreprise. Reconnue, bien établie et très appréciée. Et qui a atteint le succès. En renouvellement permanent.

Vous avez déjà vu des poissons nageant dans un banc ? Ils vont de gauche à droite. De haut en bas, sans jamais s’arrêter. Ils restent ensemble malgré, ou peut-être à cause, de leur nombre. Comme une grande force. C’est ce que Peak Performance était devenu. Un mouvement, une lumière uniforme, une grande force avec des individus forts allant tous vers le même objectif sans être trop prévisibles.

Lorsque Peak Performance a soufflé les bougies de son 10ème anniversaire, l’entreprise était plus forte que jamais. Nous avons continué notre expansion et les objectifs de l’entreprise ont été précisés. Chaque employé accomplissait un travail énorme. Le moteur tournait à plein régime et la vitesse continuait à augmenter. Les récompenses s’accumulaient.

De nouveaux magasins, une introduction en bourse, la victoire dans la Whitbread avec le bateau EF, un lancement au Japon, des chemises et des vestes de sport en tweed, des vestes triple couche en Gore-Tex®, un nouveau bureau, une hausse du cours de l’action, des contrats de parrainage, une foire commerciale après l’autre et des employés plus nombreux. Les lumières ne s’éteignaient jamais dans notre siège à Stockholm. Il y avait toujours quelqu’un en train de faire quelque chose qui avait besoin d’être fait. Ou des arrangements de dernière minute pour une fête interne.

Le service marketing inventa la phrase, The Great Outdoors (les grands espaces extérieurs). La qualification d’une marque de skis qui allait inclure beaucoup plus de choses. Une expérience en plein air, des sports extrêmes, la nature, l’entraînement. Le désir d’être dehors plutôt que dedans. C’est l’essence même de Peak Performance. Dans notre atelier de design, le laboratoire où tous nos nouveaux produits super techniques étaient développés, notre responsable du design surmené trouva le temps d’accrocher un écriteau intitulé : « The Great Indoors » (les grands espaces intérieurs). Mais consacrait toute de même 60 jours par an au ski et 25 au surf. En portant de nouveaux vêtements Peak, bien sûr. Il n’était pas seul.

 

2001-2005

Fredrik Jacobsson, Helen Alfredsson, Suzann Pettersen et plus encore. Pas une mauvaise équipe de golf, si vous nous demandez notre avis. Robban Olsson, Stina Jakobsson, Henrik Windstedt & Co : l’équipe de ski de Peak était composée de skieurs de haut niveau qui attiraient les foules et le respect partout où ils décidaient de concourir.

Peak Performance avait beaucoup grandi et continuait à grandir. De toutes les façons possibles. C’était beaucoup plus qu’un écusson sur une veste. Cela avait toujours été beaucoup plus. Pour nous c’était, et cela reste, un style de vie. Peu importe qu’il s’agisse de golf ou de ski de haut niveau.

Peak Performance entra dans le nouveau siècle avec 2000 idées nouvelles. Certaines d’entre elles étaient déjà en cours de réalisation. Nous avons ouvert notre nouveau magasin phare, le grand magasin Peak Performance en plein centre de Stockholm. Sans oublier nos nouveaux magasins à Düsseldorf et Dubai.

Nous avons élargi notre collection, découvert de nouveaux matériaux fonctionnels et développé une nouvelle collection pour l’exercice. Nous sommes montés sur des VTT avec nos nouveaux vêtements Peak, sachant qu’il nous restait encore beaucoup de chemin à parcourir.

Nous venions de commencer.

 

2006-2013

L’amour du sport. L’amour de la nature. Nos principes directeurs sont les mêmes aujourd’hui qu’il y a presque 30 ans.

30 ans avec Peak Performance sont passés en un éclair. Et lorsque nous allons contre nature et que nous regardons en arrière, nous réalisons à quel point le temps a passé vite.

Et oui, le temps passe vite quand on s’amuse autant. Mais nous avons toujours l’impression que c’est hier que nous avons eu notre idée initiale. C’est alors que nous avons décidé de transformer les vêtements de ski. C’est comme si nous étions encore hier assis à notre table de dessin à Åre pour créer un rêve qui allait devenir réalité.

De notre point de vue, très peu de choses ont changé. D’accord, la structure a changé et un nouveau système commercial professionnel a été introduit, de nouvelles personnes sont arrivées et la technologie a continué à se développer. Peak Performance s’est transformé et la toute petite entreprise est devenue une marque leader sur le marché.

Mais nos bases restent les mêmes. Notre amour des sports et de la nature. Il n’y pas beaucoup de choses à changer dans ce domaine. En fait, rien du tout.

Notre regard est rivé sur le futur.